6 requins tigre pêchés à la Réunion suite aux attaques de 2015
« 6 requins été pêchés avant hier entre Saint-Gilles et l’Étang-Salé« , explique Bertrand Baillif.

Une excursion réalisée à la demande de la préfecture qui prépare le terrain (la mer) à l’approche du lancement du programme Cap Requins 2. Une mise en route progressive pour la deuxième phase du dispositif de réduction du risque requin.

Le pêcheur assure : « Ce n’est pas 5 jours de pêche qui vont suffire à mettre la population réunionnaise hors de danger. Il faut des palangres 24 heures sur 24 heures pour cibler les requins dangereux. »

Bertrand Baillif commente : « On a tellement protégé le requin qu’aujourd’hui, il y a une surpopulation de requin. On sait qu’il y a une surpêche au large qui rabat les requins sur nos côtes. »

« En pêche de nuit, on perd 30% de notre pêche à cause du requin. Aujourd’hui, sur 60% des zones de pêche, les squales nous empêchent, car ils prélèvent pas mal de poissons« , conclut-il.

Le requin-tigre (Galeocerdo cuvier) est une espèce de requin de la famille des carcharhinidés et l’unique représentant du genre Galeocerdo.

Le requin-tigre fait partie des plus grandes espèces de requins. Il mesure généralement de 3 à 4 mètres, pour un poids moyen de 500 kg. On le trouve dans les océans tempérés et tropicaux. C’est un requin solitaire, chassant en général de nuit. Il possède une nageoire caudale hétérocerque, fine et pointue. Son corps brun-gris est strié de rayures verticales sombres, particulièrement visibles chez les jeunes adultes, les juvéniles quant à eux arborent une livrée argentée tachetée comme celle du léopard. Les taches deviennent barres avec l’âge puis disparaissent à la maturité sexuelle (2,70 m, croissance très lente). Ce sont ces rayures qui lui valent le nom de requin-tigre.

Le requin-tigre compte parmi les espèces de requins dangereuses pour l’homme. Il est d’ailleurs classé second dans les attaques de requins envers les êtres humains. Néanmoins, les attaques de requin restent très rares.

 

Commentaires sur les requins