Megalolamna paradoxodon
Megalolamna paradoxodon

Suite à la découverte de dents fossilisés d’une espèce nouvellement identifiés de requins qui vivaient il y a 20 millions d’années (Miocène) le long de l’Atlantique (Caroline du Nord)

Le nouveau requin fossile, nommé Megalolamna paradoxodon, appartient aux Lamniformes, même famille que le grand requin blanc (Carcharodon carcharias) et le requin mako (Isurus spp.) .

« Plus précisément, il appartient à la famille des Otodontidae, qui compte le megalodon , ou le requin ‘megatoothed’, le Megalolamna paradoxodon représente un proche cousin de la lignée « megatoothed », a déclaré le Dr Kenshu Shimada de l’Université DePaul et Musée Sternberg au Kansas.

Le document décrivant le Megalolamna paradoxodon a été publiée en ligne aujourd’hui dans la revue Historical Biology, et avec la contribution  des chercheurs de l’Université de Hong Kong, le Natural History Museum de Londres et North Carolina State University.

Fossilized teeth of Megalolamna paradoxodon. Image credit: Kenshu Shimada / DePaul Univedrsity.
Fossilized teeth of Megalolamna paradoxodon. Image credit: Kenshu Shimada / DePaul Univedrsity.

«Certaines caractéristiques dentaires suggèrent son affinité avec les Otodontidae, mais dans de nombreux autres aspects, les dents du nouveau requin fossile ressemblent superficiellement plus par la taille à des dents du requin  saumon moderne qui appartient au genre Lamna – d’où le nouveau genre Megalolamna, » t.

Megalolamna paradoxodon devait mesurer  (4 m) du museau à la queue et vivait dans des eaux peu profondes, de type plateau et les environnements côtiers.

Les dents de ce requin, sur le de devant servaient à saisir  les dents arrière pour couper….(pour une taille de 4,5 cm) et utilisée pour saisir et couper les poissons de taille moyenne.

Commentaires sur les requins