Les requins-renards, renards de mer ou Alopiidés (Alopiidae) forment une famille monotypique de requins contenant le genre Alopias.

Le nom de cette famille et de ce genre de requin dérive du grec Alopex qui signifie renard.

  • Corps cylindrique, vigoureux.
  • Gueule de petite taille.
  • Les dents sont petites et triangulaires.
  • Ces squales sont facilement identifiables à leur appendice caudal, falciforme, dont la partie supérieure est très longue et peut parfois mesurer jusqu’à la moitié de la longueur totale de l’animal.
  • Yeux de taille importante (notamment chez A. superciliosus)
  • Corps de couleur gris ou brun, le ventre étant blanc.

Habitat et distribution

  • Toutes mers tempérées et tropicales dont la mer rouge
  • Eaux côtières et océaniques, jusqu’à 500 mètres de profondeur.

Alimentation

  • Poissons de petite taille se déplaçant en bancs.
  • Céphalopodes et crustacés.
  • attaque rarement ses congénères plus petits

Taille

En général, ne dépasse pas les 5 m à l’âge adulte.

  • Record de 6,30 mètres et 440 kilos pour le requin-renard commun.
  • Record de France : 5,15 mètres et 389 kilos (6 août 1999)et 5,50 mètres avec 280 kilos (2 mai 2010).
  • 3,30 mètres pour le requin-renard pélagique.
  • 4,50 mètres pour le requin-renard à gros yeux.

Comme tous les Lamniformes, cette espèce est ovovivipare et pratique le cannibalisme intra-utérin. Naissent alors 2 à 6 petits, déjà vigoureux et qui mesurent déjà entre 1,20 et 1,50 mètre.

Peut se rassembler en immenses bancs, comme au large de la Californie où l’un d’eux a été exterminé par des pêcheurs en quelques jours.

Dangers pour l’homme

  • Inoffensif pour les baigneurs, cette espèce ne s’approchant que rarement des côtes.
  • Se contente d’évoluer à distance des plongeurs. Méfiance tout de même pour les chasseurs sous-marins, l’un d’eux ayant été attaqué en 1993 en Nouvelle-Zélande.
  • Le requin-renard commun est néanmoins considéré comme potentiellement dangereux, des cas d’attaques sur des embarcations ayant été révélées en Nouvelle-Zélande.

 

Commentaires sur les requins