Pendant l’été 1975, sur l’île d’Amity, un groupe d’étudiants fait la fête sur la plage. Une jeune femme s’éloigne du groupe pour un bain de minuit alors que son flirt s’endort sur la plage, ivre. Après quelques brasses, la jeune femme est happée et disparaît dans l’eau en poussant des cris de terreur. Quelques secondes après, la mer retrouve son calme nocturne. Personne ne sait ce qui vient de se dérouler.

Les Dents de la mer (Jaws, littéralement, « Mâchoires ») est un film d’horreur américain réalisé par Steven Spielberg, sorti en 1975.

Deuxième long-métrage du jeune metteur en scène alors âgé de vingt-huit ans, il est adapté du roman éponyme dePeter Benchley, publié en 1974 aux éditions Doubleday. Le roman et le film ont connu un succès critique et commercial mondial. Parti d’un budget de 4 000 000 $, pour arriver finalement à 9 000 000 $, le film a rapporté plus de 470 000 000 $ dans le monde et fut pendant deux ans le plus gros succès de tous les temps (devant Autant en emporte le vent, Ben-Hur, L’Exorciste et Le Parrain) avant d’être détrôné en 1977 par La Guerre des étoiles.

Dans l’histoire du cinéma, Les Dents de la mer est un film charnière, qui a rétrospectivement été considéré comme le premier des blockbusters américains. Ce film lança la mode des tentpole pictures, des films d’action à gros budget que les studios hollywoodiens sortent pendant l’été (pour les Américains, la période de référence est définie comme allant du premier vendredi de mai au premier lundi de septembre).

Après le succès d’estime du téléfilm Duel (première diffusion sur ABC en novembre 1971) et les résultats relativement décevants de Sugarland Express sorti en avril 1974 (12 800 000 $ de recettes dans le monde pour un budget de 3 000 000 $), Steven Spielberg trouve la reconnaissance internationale avec Les Dents de la mer, qui remporte notamment trois Oscars. Depuis, son talent de cinéaste et d’homme d’affaires s’est confirmé.

Le film a fait l’objet de trois suites qui ont connu un succès commercial et critique décroissant, Les Dents de la mer 2, Les Dents de la mer 3 et Les Dents de la mer 4 : La Revanche, aucune de ces suites n’ayant été réalisée par Spielberg.

Pendant l’été 1975, sur l’île d’Amity, un groupe d’étudiants fait la fête sur la plage. Une jeune femme s’éloigne du groupe pour un bain de minuit alors que son flirt s’endort sur la plage, ivre. Après quelques brasses, la jeune femme est happée et disparaît dans l’eau en poussant des cris de terreur. Quelques secondes après, la mer retrouve son calme nocturne. Personne ne sait ce qui vient de se dérouler.

Le lendemain, à la suite de la déclaration de la disparition de la jeune femme, Martin Brody, nouveau chef de la police locale originaire de New York, découvre les restes de la victime. Il attribue aussitôt cette mort à une attaque de requin, mais sous la pression du conseil municipal et aussi en raison de son inexpérience sur cette île, il suit les recommandations du médecin légiste de l’île et conclut à une mort accidentelle (noyade et choc avec un bateau).

Malheureusement, quelques jours après, un enfant est happé à son tour par le requin, et cette fois les témoins sont nombreux à assister à la scène. Le doute n’est plus permis : un requin rôde le long des plages d’Amity.

Le conseil municipal est confronté à un choix douloureux. Il peut adopter des mesures de protection le temps de se débarrasser du requin, c’est-à-dire interdire la baignade. Mais ce faisant, il met en péril l’activité touristique de l’île. Nous sommes à quelques jours du 4 juillet (fête nationale américaine) et l’impact économique pourrait être désastreux.

De plus, la mère de l’enfant a passé une annonce dans les journaux locaux et promet 3 000 dollars à qui tuera le requin. Le conseil s’inquiète de la publicité négative sur la ville et également de l’arrivée en masse de pêcheurs plus ou moins qualifiés pour obtenir la récompense. Parallèlement, Quint, un pêcheur local, propose ses services au conseil municipal pour tuer le requin. Mais il exige 10 000 dollars.

Le chef Brody essaie de son côté d’en savoir plus sur les requins et fait appel à l’institut océanographique pour avoir les conseils d’un expert.

Matt Hooper, l’expert, arrive sur l’île le 2 juillet. Dès son arrivée, il demande à examiner le corps de la première victime et démontre de manière irréfutable qu’il s’agit d’une attaque de requin. Peu après, le même jour, des pêcheurs tuent un requin tigre. Le maire exulte mais Brody, sur les conseils de Hooper, émet des doutes sur la responsabilité de ce requin dans les attaques : la mâchoire qui a attaqué la première victime serait beaucoup plus grosse que celle du requin pêché. Le maire refuse de suivre les recommandations du chef de la police et pense avant tout à l’afflux de touristes pour le 4 juillet. Les plages seront surveillées, mais interdiction de les fermer.

Le 4 juillet, alors que la police et les gardes-côte surveillent la mer, le requin parvient à déjouer la surveillance et attaque à nouveau. Le maire n’a plus le choix : il accepte la proposition de Brody et engage Quint pour tuer le requin. Bien qu’il soit aquaphobe, Brody est de la partie.

Hooper se joint également à la chasse pour apporter son expérience d’expert sur les requins. Quint et Hooper ne s’apprécient guère mais en passionnés de la mer et des requins, ils se lient d’amitié. La chasse au requin tourne rapidement au désastre quand les pêcheurs prennent conscience de la puissance de la bête et ils deviennent ses proies alors que le requin attaque le bateau et les met dans une situation de plus en plus en périlleuse. Quint sera finalement tué par le requin. Enfermé dans une cage, Hooper tentera d’attaquer le requin à l’aide d’une pique empoisonnée. Brody, resté seul à bord, parviendra finalement à tuer le requin alors que l’Orca, le bateau de Quint, sombre. Finalement, Brody et Hooper rejoignent la terre ferme à bord d’un radeau de fortune.

Commentaires sur les requins