Le Air-Shark-Spotter est un dirigeable de 3,5 mètres de long, muni de caméras. Il a survolé le port de Saint-Pierre. Un premier test, concluant, qui permettra de valider ce dispositif de surveillance des spots de surf. Il doit permettre de détecter les requins.

Réunion-Spotter, société du Sud de l’île, teste pour la mairie de Saint-Pierre un dirigeable muni de caméras ultra-sensibles. Le premier vol a eu lieu, ce mardi 3 novembre 2015, au dessus du port de la sous-préfecture.  Cet objet volant identifié est relié à un ordinateur et aux commandes par de la fibre optique.
Le premier test, très prometteur, a permis de confirmer qu’en prenant de la hauteur le champ de vision s’élargie…
Par ailleurs, les images, de très bonne qualité, permettent de voire sous l’eau.

Un logiciel pour détecter les requins

Le système, déjà satisfaisant, va être amélioré. Réunion-Spotter travaille à la création d’un logiciel de détection automatique des zones sombres et donc des grands poissons, voire des requins, qui approcheraient d’une zone sensible. Ce dirigeable est utilisé pour l’instant essentiellement par l’armée américaine. Elle l’utilise pour surveiller ses frontières.
Le ballon de 3,5 mètres de long et de 3 mètres de hauteur est déployé en 30 minutes. Il résiste à des vents de 110 km/h. Pour l’instant ce dispositif n’est pas intégré à CapRequin mais si les prochains tests s’avéraient concluants, la mairie de Saint-Pierre transmettra le dossier à la Région.

Source

Commentaires sur les requins